[Ecriture] La plume et ses résolutions 2015





«Promis, l'an prochain, j'arrête de fumer», «finies les grasses matinées, je me couche plus tôt», «je me mets au sport», «j'irais aux partiels en ayant révisé», «je ferais attention à mes dépenses» : autant de résolutions qu'on entend chaque année mais soyons honnêtes... rien de tout cela ne tient bien longtemps !


C'est pour cette raison que je vais essayer de ne pas vous promettre monts et merveilles mais plutôt vous exposer les quelques projets et idées qui trottent dans ma tête et que j'aimerais mettre en œuvre au cours de cette nouvelle année qui pointe le bout de son nez.



Résolution n°1 : «En 2015, je vais faire les démarches nécessaires pour me faire publier»



Cette résolution est, à mon sens, MA résolution de l'année. Avec Histoires alphabétiques (qui se changera peut-être en Histoire alphabétique : 26 000 mots de A à Z), je sens que l'heure est venue et que 2015 est le parfait timing pour cela.

Néanmoins, inutile de préciser qu'il s'agira là d'un travail de longue haleine.

D'abord, si je finissais E-N-F-I-N cet alphabet durant les quelques jours qui restent à l'année 2014, ce serait bien.

Puis, se relire encore et encore pour corriger et gommer les quelques imperfections (il y en aura forcément !). Sans oublier dans la phase de corrections que chaque chapitre doit faire 1000 mots à tout prix : une bonne partie de rigolade en perspective...

Viendra le temps d'envoyer la bête dans son intégralité aux quelques volontaires qui voudront bien y jeter un regard neuf, extérieur et objectivement et minutieusement critique. Récupérer le tout, mélanger les corrections apportées. Énième phase de relecture tout en cherchant une maison d'édition qui correspond à mon écrit. Le cas échéant, l'auto-édition pourra être en option. Et encore, ce ne sera que le début !

N'est-ce pas que ce sera long ? Mais je suis fin prêt à vivre cette expérience inédite !



Résolution n°2 : «En 2015, je renoue avec le fantastique»



On aura sans doute remarqué que j'ai privilégié le burlesque et le full-dialogue aux dépens de mon webroman fantastique Le Maître du Destin.


Comme révélé lors de mon article bilan de l'année 2014, j'ai quelques chapitres d'avance par rapport à la publication et je compte bien, dans un premier temps, corriger ce petit retard.


De plus, ayant envisagé le webroman en une trilogie, je me pose actuellement de plus en plus la question suivante : ne serait-ce pas mieux de tout écrire d'un coup plutôt que de voir la bestiole en trois parties bien bornées ? Si Le Maître du Destin ne devient qu'un seul et unique tome (un peu plus imposant que ce que j'avais initialement prévu), ce ne sera pas bien grave !


En bref, il faudra suivre cette aventure fantastique de près !



Résolution n°3 : «En 2015, je continue de m'amuser dans le burlesque»



Pourquoi arrêter en si bon chemin ? Ce serait pas si mal de finir Sans souvenirs quelque part dans l'année 2015. Il faudrait juste que je réfléchisse à la fin car, tel que c'est parti, le machin burlesque va se retrouver avec un nombre infini de chapitres.



Résolution n°4 : «En 2015, un projet va changer de visage»



Il y a très peu de temps (voir l'article précédent), je vous révélais l'existence de Morcelés, un projet science-fiction à huit mains que l'on a lancé au début de l'année 2014 avec Juspy, Seja et Edorra.


Je peux vous dire que mes personnages me harcèlent, me supplient de revenir les voir. Et, croyez-moi, avoir des cannibales et des psychopathes qui vous hantent la nuit car ils veulent que vous écriviez la suite de leurs péripéties, c'est très inquiétant...


Depuis quelques jours, l'idée de reprendre ce projet devient pressante et je l'ai déjà rebaptisé. En exclusivité, voici que Morcelés devient... Atrocités !


Pour l'instant, je partirais dans l'idée de garder les six premiers chapitres déjà écrits, en réécrivant et développant quelque peu, pour ensuite partir faire mon petit bonhomme de chemin avec ces chers personnages aux premiers abords sympathiques.


Après le fantastique, le burlesque, 2015 sera-t-elle l'année de la science-fiction ? Affaire à suivre...



Résolution n°5 : «En 2015, quelques projets pourraient revenir à la sauce science-fiction»



2015, l'année de la science-fiction ? Ce serait presque un euphémisme...


Depuis quelques mois, et par périodes, une idée complètement déjantée cogne dans ma tête. Et si... ? Et si je ressuscitais mes premiers écrits pour les transposer dans un univers de SF ?


Je ne sais pas encore ce que cela pourrait donner sur le papier mais je pense que ce serait un bon moyen pour recycler ces écrits fort oubliés, en conservant la trame principale tout en l'insérant dans un univers futuriste. De cette manière, personne n'aura l'impression de vraiment tourner en rond en reprenant l'histoire du début.


Il s'agirait donc de travailler sur du SF comique (ce que les gens lisaient sous le nom d'Insanity Game) et/ou sur du SF drame/thriller (ce que les gens lisaient sous le nom d'Hexateam).

En 2015, ces deux écrits pourraient reconnaître un véritable ravalement de façade qui ne leur feraient que du bien !


Deux petits projets expérimentaux à venir, donc...



Résolution n°6 : «En 2015, je trouverais quand même le temps de concocter de nouvelles choses»



N'est-ce pas du pur génie que de se garder une résolution qui permet de créer tout et n'importe quoi ? D'autant plus que je n'ai strictement aucune idée du genre de nouveau projet 100% inédit que je pourrais encore inventer.


L'imagination est une chose si fertile et imprévisible...





Et vous ? Des résolutions originales à nous faire partager ?


Commentaires

  1. Et bien ! Des projets nombreux et intéressants !
    Je te souhaite d'y parvenir et étant fan de SF je suis curieuse de voir ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Meylleen !! :D

      La réécriture à la sauce SF, c'est juste une expérience pour le moment, je suis pas sûr que ça mérite d'être montré mais pour Atrocités, y a pas de soucis ! Je dévoilerais ça très prochainement. Que tous les estomacs soient avertis... :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire